Comment obtenir les différents types de permis de conduire en France ?  

La procédure la plus courante de changement de permis de conduire peut parfois être longue et compliquée, mais ce n’est pas le cas en France. Pour certains conducteurs, l’interaction est essentiellement réglementaire, mais il est fondamental que vous demandiez le changement quelque part dans une période prolongée de votre apparition en France. Dans le cas contraire, vous devrez passer par le long et pénible processus d’obtention d’un nouveau permis français.   

Si vous n’avez pas encore de permis de conduire, vous n’aurez pas d’autre choix que de vous présenter aux tests hypothétiques et de suivre des cours de conduite. Comme dans les autres pays de l’UE, les ressortissants de l’UE peuvent conduire dans le pays en utilisant les différents types de permis de conduire de leur pays d’origine, à condition qu’ils aient l’âge requis et qu’il soit en règle. Ce permis peut être remplacé par un permis français. Toutefois, ce n’est pas obligatoire.         

Changement de permis de conduire en France

Les techniques de changement de différents types de permis de conduire changent en fonction de votre origine ethnique. La plupart du temps, le cycle est fluide et programmé, pour les voitures automatiques, vous devriez vous assurer de demander un permis de conduire voiture boite auto dans le cadre des procédures approuvées par les spécialistes français. Les résidents qui vous accompagnent doivent changer leur permis de conduire s’ils souhaitent conduire en France :

–          Les candidats non européens bénéficiant d’une allocation de logement inférieure à un an après le début de la période de légitimité de la carte.

–          Les candidats non européens titulaires d’un visa de long séjour remplissant les conditions d’octroi du droit d’établissement moins d’un an après la date d’approbation du visa par l’OFII (Office français de l’immigration et de l’intégration).

–          Les Français titulaires de différent type de permis de conduire non familier depuis moins d’un an après une migration en France.  

Notez que les citoyens européens ou suisses sont autorisés à échanger leur différent type de permis de conduire à partir de leur sixième mois et avant le dix-huitième mois de résidence en France. Les frais liés au cycle de conversion diffèrent d’une région à l’autre. 

Systèmes 

La demande de transformation des différents types de permis de conduire doit être effectuée auprès du bureau de police le plus proche de votre lieu de résidence. Il est prudent de téléphoner à l’avance à la division de police, car les techniques (ainsi que les heures pendant lesquelles les fonctionnaires sont accessibles) peuvent changer. Notez que certains services de police peuvent vous demander d’imprimer et de remplir à l’avance une structure de demande en ligne. Dans d’autres cas, une application web peut suffire. Certaines postes n’accusent encore réception que des structures d’application envoyées par courrier.

En règle générale, les rapports d’accompagnement sont requis, mais vérifiez à l’avance s’il existe des conditions préalables explicites à proximité de votre lieu de résidence :

–          Structure Cerfa n° 14879*01 pour l’échange de différent type de permis de conduire

–          06 Cerfa structure No. 14948*01 imprimé dans l’ombre

–          deux duplicata en teinte de votre permis de conduire étrangers, accompagnés d’une interprétation de l’autorité si nécessaire.

–          un nouveau permis de conduire délivré dans votre pays d’origine, indiquant son point de départ, ses conditions et sa légitimité, ainsi qu’une interprétation de l’autorité si nécessaire.

–          confirmation du domicile

–          deux photos de caractère au format visa

–          une enveloppe timbrée adressée à vos noms et adresse (mentionnée par certaines préfectures).

Les types de permis de conduire en France

Il existe différents types de permis de conduire en France, en fonction du type de véhicule que vous souhaitez conduire :

  • le permis A pour les vélos
  • le permis B pour les quatre roues (qui permet de conduire à partir de 16 ans, mais dans des conditions spécifiques pour les plus de 18 ans)
  • le permis C pour les professionnels
  • le permis D pour les professionnels
  • et le permis E pour les véhicules des catégories B, C et D combinés avec une remorque. Pour avoir plus d’information sur comment changer les vitesses sur un poids lourd, lire d’avantages sur ce lien.  

Les ressortissants étrangers qui souhaitent demander de différent type de permis de conduire français, quel que soit le type de permis, doivent passer à des évaluations de conduite préalables. Les adultes peuvent s’inscrire dans des auto-écoles (c’est généralement le moyen le plus simple), mais il est également possible de louer un véhicule de guidage et de suivre des exemples avec quelqu’un qui détient déjà un permis.

Examens de conduite en France

Vous devez avoir environ 18 ans pour passer l’examen de conduite en France. Néanmoins, il est possible de passer le segment initial de l’évaluation dès l’âge de 17 ans pour avoir le point permis jeune conducteur. Vous pouvez choisir de vous inscrire dans une auto-école ou de recruter un accompagnateur agréé avec un véhicule explicitement préparé (avec une pédale de frein et une pédale d’accélérateur à l’avant et à l’arrière).

Les étapes suivantes seront alors applicables pour l’obtention des différents types de permis de conduire:

–          Inscription dans une auto-école

–          Apprentissage du code

–          Évaluations orales

–          Illustrations de conduite (au moins 20 heures sont obligatoires)

–          Examen de conduite

L’acquisition de différent type de permis de conduire n’est pas modeste. Le cycle complet devrait coûter en moyenne 1 200 euros. En plus des 20 heures d’illustration de conduite, vous pouvez également avoir besoin de prendre des exemples supplémentaires qui coûteront environ 35 à 50 euros par heure, selon l’école de conduite et le district. Les frais facturés dans les grandes communautés urbaines sont régulièrement plus élevés que ceux des villes plus modestes. Si vous échouez aux examens de conduite, vous devez attendre 90 jours avant de recommencer le cycle. Dans ce cas, les auto-écoles proposent souvent des exemples de conduite supplémentaires pour une somme réduite, qui s’élève à environ 500 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.